Par D. Langloix

Evitez les pièges d'une mauvaise installation de votre douche à l'italienne grâce aux conseils et à l'expertise Grandbains !

Les pièges de la douche italienne : conseils GrandBains pour les éviter

 

La douche à l'italienne est l’équipement résolument tendance pour aménager sa salle de bains. Moderne, ouverte et de plain-pied, elle est également idéale pour les seniors et les personnes à mobilité réduite. Le gouvernement compte d’ailleurs généraliser cette installation dans les habitations collectives. Mais attention, plusieurs pièges sont à éviter pour réaliser une installation parfaite et durable. On fait le point avec Grandbains !

 

 

Ne pas étudier les contraintes techniques et le type de matériel avant installation

 

Vérifier la faisabilité du projet

Pour l’aménagement d’une douche à l’italienne, le receveur de douche et le sol doivent être exactement au même niveau pour une évacuation de l’eau optimale. Afin de bénéficier de cette installation plain-pied caractéristique de la douche à l'italienne, il faut pouvoir décaisser le sol sur 12 cm minimum afin d’encastrer le receveur.

 Si ce n’est pas possible, il faut alors surélever le sol pour qu’il soit au même niveau que le receveur ou créer une marche, donc l’inverse du concept de la douche à l’italienne qui peut s’avérer problématique pour les personnes à mobilité réduite.

Il est donc primordial avant de réaliser les travaux d’une douche à l’italienne d’examiner la faisabilité du projet auprès de professionnels.

 

Les types de receveurs pour l’installation d’une douche à l'italienne

La principale caractéristique d’une douche à l'italienne est son esthétique épurée :  il n’y a en effet aucune délimitation entre le receveur et le reste de la pièce, ce qui lui confère cette sensation d’espace si convoitée et son accessibilité pour les PMR.

Le receveur à encastrer permet un accès de plain-pied à la douche. Il faut installer au préalable un siphon d’évacuation vertical encastré nécessitant l’intervention d’un professionnel.

Le receveur à encastrer est une autre solution pour l’aménagement de sa douche à l'italienne. Il demande l’intervention d’un professionnel pour l’encastrement d’un siphon, d’une bonde et d’un tuyau d’évacuation. La pose d’un carrelage est à prendre en compte. L’avantage est que celui-ci peut être personnalisable en fonction de la déco de sa salle de bains.

Le receveur extra-plat est l’alternative idéale pour les salles de bains qui ne peuvent recevoir de douche à l’italienne. Esthétique, discret, pratique, il s’installe facilement et ne nécessite pas la pose de carrelage. Ce type de receveur est facilement « découpable », à motifs variés, pour créer une douche moderne et sur-mesure, dans le même esprit qu’une douche à l’italienne.

Il existe bien entendu des receveurs de plusieurs formes (carré, rectangulaire, ¼ de rond), à plusieurs dimensions, et dans diverses matières (céramique, acrylique, résine, pierre…) pour totalement personnaliser sa salle d’eau.

Veillez donc à prendre en compte ces diverses options bien amont avant de vous lancer dans la conception de votre projet !

Subway INFINITY DE VIPRINT         PLANEO DE VILLEROY ET BOCH

 

Ne pas prendre en compte la taille de sa salle de bains

 

la douche à l’italienne s’intègre facilement dans toutes les salles de bains. Elle est même conseillée pour les salles d’eau restreintes. Il faut cependant prendre en compte certaines mesures : prévoir au moins une superficie de 100 x 200 cm pour se sentir à l’aise.

Des solutions complètes sur-mesure existent pour s’adapter parfaitement à votre salle de bains et vous faciliter la vie !

SOLUTION DUOFIX DE GEBERIT

 

 

Ne pas estimer son budget

L’installation d’une douche à l’italienne demande un certain budget. Il faut absolument prendre en compte tous les équipements et accessoires qui viendront gonfler le devis : le choix d’un modèle haut de gamme de douche à l'italienne, le prix du receveur, du carrelage, des raccordements et de toutes les dépenses annexes.

 

Mal choisir le revêtement de sa douche à l’italienne

Le choix du revêtement est plus qu’important, surtout pour la sécurité des enfants et des personnes à mobilité réduite. Pour éviter d’avoir une douche à l'italienne au sol glissant et dangereux, plusieurs solutions antidérapantes, hydrofuges et résistantes aux projections existent sur le marché. Les revêtements avec des aspérités (types mosaïques, petits cailloux etc.), les receveurs version anti-dérapante ou encore les bandes anti-dérapantes à fixer à l’entrée de la douche permettront d’éviter tout danger.

 

Négliger l’étanchéité

L’étanchéité dans la salle de bains est plus que primordiale pour prévenir de l’usage prématuré de la douche et des dégâts des eaux et/ou moisissures. Elle s’étudie bien amont avant la pose de la douche à l’italienne, et de préférence par un professionnel. Plusieurs éléments sont à prendre en compte : la feuille d’étanchéité au fond de la cavité, les bords d’étanchéité sur les côtés et sur les angles, la peinture autour du bac, ou encore les joints au niveau du siphon à entretenir tous les deux ans environ. Les receveurs vendus par les fabricants sont en général imperméables et faciles d’entretien.

Pour éviter les projections d’eau, notamment dans les petites salles de bains, on peut installer des parois de douche transparentes qui n’enlèveront en rien cette sensation d’ouverture propre à la douche à l’italienne. Il faut bien sûr prévoir une ouverture large pour les PMR.

 

 

Mal choisir son type d’évacuation

L’évacuation de l’eau d’une douche à l’italienne s’effectue via une pente vers le siphon. Ainsi, la pose du carrelage est déterminante pour assurer un écoulement efficace de l’eau vers l’évacuation. À vous de choisir entre un receveur de douche dotée d’une bonde ou alors un caniveau de douche, plus onéreux et plus design. La bonde a l’avantage de se nettoyer facilement et de se remplacer pour peu de frais en cas de problèmes. Elle est cependant moins esthétique et son débit peut parfois être trop lent contrairement au caniveau.

 

Ne pas faire appel à un professionnel

Vous l’aurez compris, mieux vaut faire appel à un professionnel pour la conception et l’installation de sa douche à l’italienne !

L’installation du système d’évacuation, de l’étanchéité et l’ensemble des travaux relatifs à la pose d’une douche à l’italienne ne s’improvisent pas. De plus, le professionnel dispose de garanties et d’une assurance en cas de problèmes qui renforcent votre sérénité.

L'accompagnement

1
Je m'inspire
en magasin ou à l'aide du site web
2
Je rencontre
un conseiller en magasin
3
Je co-conçois
avec un expert Grandbains
4
Nos installateurs partenaires
installent votre projet
5
Je profite
de ma salle de bains
Collections 2020

Catalogue produits

Télécharger